Champsac (F 87)

Champsac (F 87)

La Chapelle Saint-Roch, Champsac (F 87)

La Croix du Supplice, Champsac (F 87)

L'oratoire Saint-Roch, Champsac (F 87)

 

Le Pouillé de Nadaud parle de "Champsac", "Chansac". Ce nom de formation gauloise dériverait d'un nom d'homme "camiccius" auquel on aurait accolé le suffixe "-accum".

Ce fut une cure de l'ancien archiprêtré de Nontron. Elle connut au XIIIème siècle une léproserie. Elle fut au XVIème siècle la Seigneurie des Bourbon-Busset.

L'église romane restaurée au XVIIème siècle présente, comme beaucoup d'églises de la région, le typique portail limousin. Elle conserve deux panneaux peints en bois polychrome et une statue de Saint Jean le Baptiste tous trois du XVIème siècle ainsi qu'une toile datée du XVIIIème siècle. 

Nous pouvons également découvrir, non loin du bourg, la Chapelle Saint-Roch (XVIIème siècle) au lieu-dit "La Courrière" ainsi qu'une fontaine de dévotion.

Depuis la fin du XIXème siècle, la maison Delouis produit vinaigres et moutardes. Leur première médaille date de 1885, le vinaigre étant réalisé à partir du cidre de pommes de plein vent du Limousin.

Polychrome sur bois, Champsac (F 87)

Statue de Saint Jean-Baptiste, Champsac (F 87)