Blason de Champagnac-la-Rivière (F 87)

Champagnac-la-Rivière (F 87)

Dès l'époque mérovingienne, nous retrouvons son nom sur des monnaies sous les formes : "Campaniaco", "Campaniac". Le Pouillé de la Province de Bourges (XIVème siècle) cite "Champanhac". Ce nom dériverait d'un nom d'homme "Campanius" concaténé avec le suffixe "-acum".

La commune de Champagnac la Rivière est riche de deux châteaux, celui de Brie (XVème siècle) et celui de la Rivière (XVIème).

Son église romane du XIIème siècle fut restaurée au XVème siècle.

 

Le Château de Brie, Champagnac la Rivière (F 87)

Le Château de la Rivière, Champagnac la Rivière (F 87)

Trois fontaines de dévotion sont visibles sur le territoire de la commune : la première est réputée guérir le mal de dents, la seconde, combattre les douleurs et la dernière soigner le bétail.

La forêt de Boubon fournissait autrefois les chênes et les hêtres nécessaires aux travaux métallurgiques effectués sur les minerais venant analyse technique crypto monnaie de Dordogne. En effet, au lieu-dit "La Rivière" existait dès l'époque de Henri VI une importante fonderie élaborant le fer.  Sur ses ruines, fut construit en 1793 un fourneau.